J’ai vu passer un article de ce genre pendant la semaine sur le blog de Liseuse Fantasy et j’ai pensé que me livrer moi-même à cet exercice serait bénéfique. Pour ce faire je vais reprendre pêle-mêle les articles des blogueuses et rajouter ce que j’appelle « le choix de l’auteur ». C’est rétrospectif l’analyse parce que sur le moment je suivais juste le flot artistique.

 

1. Fantasy

 

Ce livre s’inscrit dans le genre Fantasy et Magie. Le classifier dans les appellations plus restrictives des littératures de genre me semble compliqué surtout que c’est un exercice qui reviendrait plutôt aux experts du genre.

Il respecte en tout les cas les codes du genre Fantasy et si je devais moi-même le mettre dans une petite boite se serait : Fantasy initiatique.

Les moins: Ne pas aimé le young adult et la Fantasy.

Choix de l’auteur : La réponse à cette question pourrait s’inscrire dans un article à lui seul. Pour faire court , c’est un genre que j’aime par sa capacité à nous sortir de nous-mêmes, à nous faire voyager. De plus, les messages passent plus facilement et sont donc plus assimilables par le lecteur quand ils sont dispersés dans une histoire ou un conte plutôt que dans un livre de « self-help type recette de cuisine »

 

2. L’univers

 

Bien que l’histoire reprenne les codes du genre Fantasy , l’univers est inédit. C’est une des remarques qui est le plus souvent revenue.

Les moins: Il est aussi clairement descriptif donc pour ceux qui n’aiment pas les descriptions de paysage, ce livre risque de ne pas vous plaire. Je vous rassure on est pas dans du Balzac non plus.

Choix de l’Auteur: Combien de livre Fantasy ai-je lu où l’univers était laissé dans une brume onirique incompréhensible me laissant avec un gout d’inachevé au niveau visualisation ? Pour moi, il était important que le lecteur puisse avoir un film qui se déroule dans la tête, tant au niveau personnages et interactions qu’au niveau des paysages.

Un café et des livres : « Cet univers est vraiment très riche en détails et en descriptions, on s’imagine sans mal le paysage majestueux. »

etoilelivresque: « Bien que les éléments principaux des romans fantastiques sont repris (comme je le disais avec les mages les dragons tout ça tout ça), je trouve l’univers très inédit) »

Auxpetitsbonheurs: « J’ai lu beaucoup de fantasy et vu beaucoup d’univers différents. Celui-ci est l’un des plus complets à travers lesquels j’ai pu voyager. Il y a parfois trop de détails sur des paysages, mais cela permet au moins de visualiser à la perfection les endroits où les personnages se situent. »

Fantazabooks: « ce premier tome pêche par son rythme lent dans une bonne partie de ce livre. Ainsi, on se retrouve davantage dans un tome introductif. Mais si vous n’avez pas peur des longues descriptions et de nombreux détails dans un livre, alors je vous le conseille pour son univers très riche et rêveur. »

Minaland: « L’univers est très particulier. C’est lui qui est au centre de l’intrigue, et je trouve cela assez original, mais surtout très bien fait. »

Sara Auger: « La fantasy, c’est pour moi un vrai travail d’équilibriste, il faut tout doser à la perfection pour proposer de l’action, un univers riche qui oscille entre enchantement ou terreur, de la magie, des personnages variés dans leur pouvoirs, leur force, leurs physique, leur mental… des descriptions détaillées, mais pas trop pour qu’on puisse s’approprier ce monde et tout ce qui va avec. 
Pour moi, c’est à ce niveau que ça pêche.
Si l’histoire possède un véritable potentiel, elle a une fâcheuse tendance à tourner en rond et traîner en longueur avant de s’installer. On est beaucoup dans la description de ce monde et dans la rencontre des multiples personnages. »

 

3. Magie

 

Dans le premier tome , la magie est présente, mais pas non plus à forte dose.

Les moins: ceux qui aiment l’action pour l’action avec des sorts à la pelle ce n’est pas le premier tome que vous trouverez ça.

Choix de l’auteur: La magie est importante dans un roman Fantasy après magie pour magie non. Je m’explique le mage qui lance boule de feu après boule de feu ben c’est pas mon truc. Premièrement parce qu’en tant que lectrice cela peut me faire sentir moins proche du personnage. Deuxièmement parce que je pense que la magie est partout même dans les choses les plus banales et insignifiantes. Il suffit de regarder attentivement. Finalement , c’est nous qui sommes magiques, notre être ce que nous sommes, ce que nous ressentons. Croire en ça c’est se révéler à soi.

 

4. Les Mythes et légendes

 

Ces histoires qui nous construisent depuis l’enfance, les contes, mais aussi toutes ces civilisations qui sont notre passé en tant qu’humanité font partie de nous. Donc évidemment il y en a pleins, mais pas forcément citée ou repris tel quel. Il était plus judicieux pour moi de retravailler ces mythes et légendes et de les incorporer dans cet univers sans en changer le fond.

Choix de l’auteur: Tout est dit plus haut

Les moins: Je ne vois pas forcément ,à part quelqu’un qui ne serait pas sensible à cela. Ça existe ?

Auxpetitsbonheurs: « Les légendes de ces contrées sont basées sur la quête initiatique et la nature. En effet, la quête de sa moitié c’est-à-dire de l’Anima, m’a beaucoup rappelé le mythe de Platon avec les âmes sœurs. »

 

5. Les personnages.

 

Difficile pour moi d’en parler, normal j’y suis attachée. Dans les chroniques la grande majorité trouve les personnages attachants. Certains pensent qu’il y en a trop. Pour l’instant, Evahny, Lekhal et Sorhia sont ceux qui rassemblent le plus de monde autour de leur personnalité. Le plus je dirais qu’il se trouve dans le fait qu’il y autant de personnages enfants que d’adultes auxquels s’attacher.

Les moins: si vous n’aimez pas les histoires avec beaucoup de personnages il sera difficile pour vous de lire ce premier tome et encore plus le deuxième.

Choix de l’auteur: Mea Culpa j’aime la diversité et il s’agit d’un univers et d’un monde à part entière. Donc un univers avec 4 enfants principaux et tout le reste à la trappe est une vision selon moi un peu égocentrique de l’histoire. On se construit part et avec les autres d’où l’importance de les décrire aussi, sinon comment comprendre leur impact sur les personnages principaux?

Etoilelivesque: « Le gros point qui fait que je ne considère pas ce roman comme un coup de cœur est le fait qu’il y ait beaucoup trop de personnages secondaires à mes yeux. »

Minaland: « On suit plusieurs personnages, aussi bien des enfants que des adultes, ce qui augmente selon moi la tranche d’âge du public visé »

Auxpetitsbonheurs: « Nous faisons la connaissance de nombreux personnages dans ce roman, et de nombreux Animas. J’en ai apprécié la grande majorité, puisque leurs émotions sont décrites et que leurs personnalités sont complexes……C’est la compatibilité et le fait que l’Anima et l’humain se complètent si harmonieusement qui m’a fascinée. Leurs émotions sont si bien racontées qu’on ressent leur attachement l’un à l’autre. Cela permet également d’avoir de l’empathie pour eux et de s’intéresser de près à leurs liens, qui sont à l’origine de leurs personnalités torturées. »

6. La psychologie et les émotions

 

En même temps c’est mon métier. Là aussi difficile pour moi d’être critique. Donc voici les retours concernant ce point.

Les moins: ne pas aimé les émotions ou la psychologie.

Choix de l’auteur: Je suis Psychothérapeute donc les histoires de vie j’en entends beaucoup. J’ai aussi affaire qu’à des personnalités complexes non pas part leurs pathologies, mais simplement parce que se sont des êtres humains. Les émotions c’est pareil je « deal with it everyday » , les miennes, celles de mes patients, enfants. Elles sont pour moi le coeur des personnages, ce qui les rend uniques.

Minaland: « Ils sont plutôt bien construits et j’ai trouvé qu’on ressentait très bien leurs émotions. Petit bonus non négligeable, nous avons plusieurs points de vue ! »

 

7. La Quête

 

Grand classique de la Fantasy. Ici sous fond d’aventure, il y a une quête initiatique dans les sens que les personnages apprennent à se découvrir à travers ce qu’ils vont vivre. (oui c’est un classique aussi, c’est la vie en même temps).La quête en elle-même est présentée comme une recherche de soi et c’est vraiment le point central.

Les moins: Ne pas aimer les quêtes et les aventures

Choix de l’auteur: Je reviens au premier point, les contes et la littérature de genre permettent de faire passer des messages puissants et souvent basiques de manière à être métabolisé par le plus grand nombre. C’est la force de l’imaginaire.

Auxpetitsbonheurs: « En plus de la quête des Anima, c’est la quête de soi et de ses origines qui m’a le plus intéressée et si vous êtes fan de personnalités fortes dans un univers fantasy complet plein de créatures légendaires, c’est le livre qu’il vous faut ! »

9. Addictif

 

Alors oui , je sais. Le tome 1 est un tome introductif, il laisse sur sa faim et semble faire travailler la frustration à ceux qui le lisent. En même temps il s’inscrit dans une saga et du coup il faut le temps pour laisser poser l’univers. Plus j’y pense , plus je me dis que le tome 2 et le tome 1 devraient être mis ensemble, mais ça reste à voir. Par contre , même dans les commentaires les plus critiques par rapport au livre une chose demeure: TOUS veulent la suite ! 

Les moins: être intolérant à la frustration
Choix de l’auteur: vous vendre un livre de 900 pages n’est pas très pratique niveau déplacements et puis ça peut être un peu indigeste aussi.

 

Minaland: « On ne sait pas réellement où on va puisque nous n’avons pas toutes les données de ce monde que l’on découvre, de la même manière que ses personnages. Ce qui nous donne encore plus envie de finir ce roman, et évidemment d’enchaîner avec la suite (que j’attends déjà avec impatience tant mes questions sont grandes). « 

Minaland: La seule chose que je pourrais véritablement reprocher à se premier tome, c’est sa fonction, il est beaucoup trop introductif. Alors serte, cela permet de poser les bases de l’histoire, mais je reste avec un sentiment d’inachevé. Rien de négatif étant donné que j’achèterai avec plaisir le second tome lorsqu’il sera publié ! »

LectureEvasion : « Un roman aux multiples rebondissements, des personnages attachants, d’autres plus ambiguës et n’oublions pas les multiples créatures qui ont une place capitale dans cette aventure. Une lecture intéressante qui m’a permis de me déconnecter de la réalité et plongée avec plaisir dans ce monde onirique si bien décrit par l’auteure. Un final plein de questionnements. Vivement le tome 2. »

Sara Auger : »Maintenant que le décor est bien planté, on connaît les protagonistes, je n’ai plus qu’une hâte, savoir comment ils vont faire face aux épreuves qui les attendent et en quoi elles vont consister. »

Un café et des livres: « La plume de l’auteur est vraiment fantastique, fluide et légère. Elle est vraiment dynamique et les phrases sont vraiment très bien tournées. Je recommande vraiment ce roman à tout les amoureux de fantastique, de young adult et des histoires d’aventures. Et je dois bien avouer que je suis impatiente de découvrir la quête des uniques dans le second tome. « 

10. L’amour

 

Bizarre? mais pas tant que ça. Cette donnée est vraiment transversale dans cette histoire.
Amour de la nature du monde dans lequel on vit. Il était important pour moi que dans la mesure du possible les paysages puissent être ceux que l’on peut rencontrer sur notre planète.
Amour des animaux, point central lui aussi.
Amour entre personnages. Là par contre je vais me permettre d’affirmer quelque chose: c’est un livre dont les protagonistes sont entourés d’amour , les uns envers les autres(ouais on n’est pas non plus au pays des bisounours)….. Mais il y a l’amour parental. Avez vous remarquer à quel point dans les contes,Disney, livres fantasy ou fantastique les parents sont des agents de changements part la souffrance : deuil, abandon, maltraitance, orphelinat. Comme si les protagonistes ne pouvaient pas se développer si les parents sont présents. Alors dans cette histoire il y a la recherche de ses origines et des thématiques du genre, mais ces quatre enfants devront se développer avec les difficultés que cela implique avec leurs parents autour d’eux. Et ça , je pense clairement que c’est un plus.

Choix de l’auteur: l’amour c’est la base des liens, après il y a des nuances évidemment.
Les moins: être insensible ?

Motherandbooks: « Ce roman met à l’honneur des femmes, des mères, fortes et pourtant faibles parfois. J’ai énormément ressenti les liens qui unissent Sorhia à ses enfants, cet amour inconditionnel et sans faille. De même pour le lien qui unit Evahny et Sajyel. Un lien unique et indestructible.
Une ode à l’amour de soi, et surtout à l’amour des autres. »

Nameless_random: « On sent au travers de ce livre que chacun peut s’apprécier et s’aimer car les personnages ont un caractère très différents, c’est un jolis message »_

 

 

Dans cette histoire vous découvrirez le monde au travers des yeux des enfants. 

Donc finalement , vous avez envie de rêver dans des paysages enivrants remplis d’animaux, de vivre une aventure avec des personnages complexes qui cherchent à se réaliser, quels que soient leurs âges. Ce livre est clairement fait pour vous.

N’hésitez pas à laisser un commentaire et j’en profite pour remercier toutes les personnes citées ici pour leur chroniques. 

%d blogueurs aiment cette page :