Les dernières étapes avant le grand lancement sont là et je sens mon coeur qui s’emballe rien que d’y penser. Pourtant je n’ai pas encore pris contact avec la plateforme d’autopublication! J’ai construit le site, il devrait tout bientôt être opérationnel et le reste suivra. Ce qu’il me reste à faire ?
Créer une page FB publique, annoncer à mes amis cette identité que j’ai gardée profondément secrète. Certains « Elus » ont été présents depuis le début de cette aventure, et ont eu la difficile tâche de lire et relire et encore relire… Pour ceux-ci, ce sera de l’ordre du soulagement.
Continuer à travailler avec une amie sur la couverture du livre.
Alimenter ce blog.
Donner énormément d’amour à mes trois chefs-d’oeuvre et travailler.
Évidemment, prendre contact avec la plateforme d’autoédition! Je me réjouis de cette étape. Pourquoi la garder pour la fin ?
Simplement parce que j’ai lu plusieurs articles et blogs sur des auteurs autoédités et ils disent tous la même chose: il faut travailler en amont de la publication.
Alors je suis les conseils de ceux qui sont passés par là avant moi et m’attèle à la tâche.
J’ai pu me rendre compte, grâce aux différents témoignages, que l’autopublication est en fait de l’entreprenariat, ce qui n’est pas pour me déplaire. Pas contre, je sais d’avance que je ne mesure pas encore l’ampleur de l’effort à fournir.
Toutefois, dans quelques jours je ne serai plus seule et pourrai partager cette aventure avec vous et ça, c’est déjà fantastique.

 

  • Librinova 20% 20%
  • Média 20% 20%
  • Couverture livre 20% 20%
  • Correction pro du livre 100% 100%
%d blogueurs aiment cette page :