Ce livre a pris racine dans une émotion maternelle d’amour envers ma fille. Demain, c’est la fête des Mères et je voulais par cet article rendre hommage à toutes les mères.
Ces femmes qui après avoir donné la vie développent une extracapacité à repousser leurs limites, mentales et physiques. Elles qui ne comptent pas leurs heures dans les multiples domaines de leur vie. Car être mère aujourd’hui c’est être plusieurs incarnés dans un seul et même personnage tout droit sortit d’une superproduction de super héros.
Dans Anima , les mères sont au centre de l’histoire. Fortes, puissantes, parfois effrayantes. Elles se questionnent, évoluent, pour accompagner au mieux le développement de leurs enfants. Les pères ne sont pas en reste non plus, assumant la charge de guider ces êtres en devenir.
Il était important pour moi, que ce livre soit une histoire qui parle des deux côtés, celui de l’enfant qui se cherche, qui se questionne sur son devenir dans le monde et celui des parents qui à leur contact se remettent en question, cherchent à évoluer afin de continuer leur propre chemin en tant que parents, mais aussi comme individu.
Aujourd’hui, je revis cette maternité de manière différente, je me prépare à délivrer cette histoire à l’extérieur de moi-même. J’ai lu un jour que toute personne qui créait était une mère, si l’on prend la symbolique de l’archétype maternel c’est bien le cas. Il n’est donc pas réservé qu’aux femmes.
Je dois avouer que si l’excitation est au rendez-vous , je me prépare sachant pertinemment qu’il risque d’y avoir des moments douloureux. Tient , ça ressemble au dernier mois de grossesse ce sentiment.
Ce n’est pas tant que le livre ne plaise pas, je suis sûre qu’il saura trouver son public. Après tant de gestation, une délivrance qui arrive à sa fin, il sera contrairement aux enfants rapidement dans le monde.

Selon les nouvelles de lundi, j’aurais une date de terme à vous partager et je pourrais concrètement me préparer à mettre au monde un enfant de plus.

Une pensée d’amour à toutes les mamans.

Photo by rawpixel on Unsplash

%d blogueurs aiment cette page :